Pourquoi ?

La sécurité routière ne peut se résumer à des décisions prises d'en haut par les Pouvoirs Publics, ressenties passivement par des automobilistes qui rejettent massivement ce type de mesures. L'heure est à l'écoute et à la participation. C'est pourquoi il est urgent d'inverser la tendance en démontrant que les automobilistes sont majoritairement raisonnables, responsables et que nous avons, ensemble, des idées pour améliorer encore la sécurité. Il est temps d'imaginer des mesures qui recueillent enfin l'assentiment de toute la population.
Pour qu'une politique de sécurité routière soit acceptée, elle doit recueillir l'approbation et la compréhension de tous. Il faut prouver que la prévention sera toujours plus efficace que la simple répression.
Aussi, après avoir recueilli tous les témoignages durant l'été, « 40 millions d'automobilistes » compilera les idées et proposera, en septembre, aux Pouvoirs Publics, une évaluation financière de la faisabilité des mesures les plus citées par les automobilistes par le biais d'un livret qui sera remis au Président de la République, au Premier Ministre, au Ministre de l'Intérieur, au Ministre des transports et de l'équipement ainsi qu'à tous les Parlementaires.

Unis, Solidaires et Ensemble, les automobilistes ont à présent un moyen de proposer et d'agir pour une meilleure sécurité de nos routes.